femmes noires ecrivaines

Ces femmes qui ont marqué la littérature africaine

08 Mars: Journée Internationale des droits de la femme

C’est bien une journée qui ne passe pas inaperçue dans le monde. Une journée où il faut faire le point sur le statut de la femme dans le monde: les causes gagnées et celles pour lesquelles il faut continuer de se battre pour un monde plus équitable envers les femmes et un monde meilleur tout court.

Aujourd’hui, je souhaiterais rendre un spécial hommage à ces femmes africaines qui ont marqué et qui continuent de marquer la littérature africaine.

Mariama Bâ 

D’origine sénégalaise d’un des plus célèbres classiques de la littérature africaine Une si longue lettre . Elle pose son regard sur le statut de la femme sénégalaise. Elle a été l’une des pionnères de la littérature africaine francophone

Aminata Sow Fall

Femme de lettres et écrivaine engagée, elle a écrit plusieurs  romans parmi lesquels figure l‘appel de l’arène. 

Assia Djebar

Algérienne d’origine , elle est auteur de plusieurs ouvrages dont le roman Femmes d’Alger dans leur appartement. Ses romans abordaient souvent un thème féministe.

Ken Bugul 

 De son vrai nom Mariètou Mbaye , l’auteur de Riwan ou le chemin de sable ( couronné du prestigieux « Grand Prix littéraire de l’Afrique noire » en 1999) aborde sans tabou et avec beaucoup de franchise différents thèmes de société.

Chimamanda Ngozi Adichie

Nigériane, elle est très connue pour sa promotion d’un féminisme pragmatiqueElle est l’auteur de plusieurs romans dont l’hibiscus pourpre que j’ai aimé lire; tant les mots étaient posés justement.

Adelaïde Fassinou Allagbada 

Béninoise, elle a à son actif une quinzaine d’ouvrages dont Jeté en pâtureLes thématiques qu’elle aborde souvent concernent la femme et l’éducation.

Véronique Tadjo 

 

Écrivaine ivoirienne , elle compte parmi ses romans publiés, Le Royaume aveugle. Elle partage à travers ses œuvres toutes les tragédies qui l’émeuvent

Fatou Diome

D’origine sénégalaise,  son  roman Le Ventre de l’Atlantique lui vaut une notoriété internationale. On connait également cette phrase choc d’elle qui avait fait le buzz sur le net : « Arrêtez l’hypocrisie, on sera riche ensemble ou on va se noyer tous ensemble.». Elle plaide à travers ses différentes conférences dans  le monde pour une coopération dans l’égalité entre l’Europe et l’Afrique.

Hommage également à toutes ces femmes qui dans l’anonymat se battent à travers le monde pour que la femme puisse mieux s’épanouir et participer activement au développement de la nation.

Quand on cherche dans l’histoire du monde en général, on se rend compte que de toutes les époques,   des femmes ont lutté pour qu’aujourd’hui les femmes de notre génération puissent jouir de droits qui leur étaient privés. Nous  devons à notre tour travailler à laisser un noble héritage à nos enfants en menant des luttes utiles.

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *