Time is not money de Cyrille BAKPAH

Comme le disent les anglais « Time is money » . L’auteur nous prouve dans ce livre que le temps vaut  bien plus que de l’argent : c’est la vie. Vous pouvez égarer une somme et la retrouver des semaines ou des mois après mais le temps perdu ne se rattrape jamais.

Selon THEOPHRASTE, « La plus coûteuse des dépenses, c’est la perte de temps. »

Identifier et éliminer ce qui nous fait perdre du temps  (des voleurs de temps comme il les appelle) selon l’auteur serait entre autres :

  • de rationaliser notre usage des réseaux sociaux et autres applications de messagerie instantanée
  • de rendre utiles les moments passés devant la télévision et les différents médias (non mesdames et messieurs, les feuilletons, séries , match de football ne comptent pas 🙂 )
  • de travailler à créer auprès de vos relations, l’habitude de prendre des rendez-vous avant de vous rendre visite (on parle ici des visites imprévues qui bouleversent tous vos programmes)
  • définir de façon claire ses objectifs et priorités
  • d’apprendre à dire non aux sollicitations imprévues souvent chronophages (un(e) ami(e) qui veut de la compagnie pour sortir ou aller boire un coup par exemple) si on est sur quelque chose d’important à faire
  • de mettre de l’ordre dans ses affaires (bureau, chambre , armoire) pour éviter de perdre du temps à chercher des choses

Des détails plus explicites sont apportés dans l’ouvrage.

Que devons-nous faire de notre temps alors, me diriez-vous. Rappelons-nous que le temps c’est la vie, notre vie.

L’auteur nous conseille de définir  nos objectifs à long terme (un an, deux ans, …), de les scinder en tâches à réaliser à court terme (le mois , la semaine courante) , de les prioriser et de passer à l’acte car OBJECTIF + ACTIONS = RESULTATS. Alors si vous voulez devenir un riche entrepreneur, réussir un examen, chronique littéraire, …, passez à l’action.

L’auteur met aussi en valeur la peur de l’échec comme étant l’élément qui empêche la plupart d’entre-nous à passer à l’action. Quelque soit les échecs que vous vivez ou qui vous ébranleront, ils ne sont en rien l’échec de toute une vie. Il s’agit de moments d’épreuves et d’adversité censés renforcer votre soif de succès et votre détermination à dépasser les obstacles, nous dira l’auteur.

Nous terminerons ce résumé par quelques citations (mentionnées dans le livre )à méditer:

« Partir le matin de bonne heure se décide le soir ». PROVERBE MALINKE

« L’action est la première marche vers le succès ». PABLO PICASSO

« Ne t’inquiète pas de l’échec, inquiète toi des chances que tu manques lorsque tu n’essaies même pas » . JACK CANFIELD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *